△ Idées de repas de Noël△

A l’occasion de mon premier thanksgiving, j’ai réalisé un repas qui conviendrait parfaitement à un repas pour Noël. Et j’ai donc pris la décision de vous partager tout cela. J’ai cependant conscience de pêcher dans les photos. Je ne pense jamais à en prendre. Mais je vous assure que c’était réellement délicieux et surtout facile à faire si on prend un peu de temps.

blogfood

La Dinde/Chapon/Poulet

La recette est relativement simple et indifférente entre la dinde, le chapon et le poulet. Tout d’abord, il faut frotter la dinde avec une gros sel puis à l’aide d’un pinceau, il faut généreusement badigeonner de beurre l’ensemble. Dans un grand plat, il faut placer la dinde, des carottes coupées en rondelle, un oignon et enfin un bouquet garni spécialisé dans la volaille. Avant de le placer dans le four, il faut ajouter un fond d’eau afin que la dinde ne se dessèche pas au cours de la cuisson.

Pour ce qui est de la cuisson, cela dépend de la grosseur de votre volaille mais c’est minimum 1h30. Ensuite, il regarder en fonction de la tête de la dinde. L’idéale est qu’elle soit bien dorée. Si jamais, vous la voyez se dessécher, il faut lui venir en aide en lui faisant couler de l’eau dessus.

La purée à l’ail

Il s’agit sans nulle doute de ma préparation favorite. Il faut choisir des pommes de terre dites farineuses qui sont idéales à la préparation d’une bonne purée maison. Après les avoir fait cuire normalement en petit cube, il faut les presser pour obtenir une purée. A côté, il faut faire bouillir 125 ml de lait avec à l’intérieur des gousses d’ails coupés en petit morceau. Je n’ai pas vraiment de dosage, il faut le faire comme on le sent. Personnellement, je met trois gousses d’ail. Il faut garder à l’esprit que cela doit parfumer seulement et non prendre le dessus.

Une fois le lait bouillant, il faut l’incorporer dans la purée avant de la passer au batteur électrique. Attention, cette étape peut paraitre anodine, mais elle ne l’est pas pour la rendre onctueuse et répartie de manière uniforme l’ail. Je vous garantie que cela sera succulent. Vous pouvez la préparer en avance puis la réchauffer sur le feu, cela n’enlèvera en rien la qualité de la purée.

La tarte au caramel salé

Un véritable délice de gourmandise et sans doute le plus simple à réaliser. En effet, il faut une simple pâte à tarte et un bocal de caramel au beurre salé. Il est possible d’acheter du caramel dure et le faire fondre, ou bien même créer le caramel directement, mais par soucis de facilité, pour ma part, je fais usage de caramel au beurre salé à tartiner acheter notamment au comptoir de Mathilde. Personnellement, je ne me sens pas encore capable de réaliser un vrai caramel sans faire bruler toute ma casserole. Je préfère donc être sage et si vous ne maitrisez pas les températures, je vous conseille de faire de même.

Pour en revenir à la recette. Il suffit de faire cuire le fond de tarte puis verser, une fois durci, à l’intérieur le caramel liquide. Ensuite, direction le frigo pour faire durcir le caramel. Il faut la laisser au frais jusqu’à la sortie pour la dégustation. De manière optionnelle, il est possible d’ajouter des tranches d’orange pour une petite touche d’acidité. Mais il faut les ajouter au dernier moment. En effet, si vous l’ajoutez trop tôt, une réaction chimique désagréable se réalisera avec le caramel qui ne se durcira alors pas.

Et voilà, mes petites recettes de repas pour Noël. On peut croire que cela parait simple, mais c’est efficace et délicieux et je vous le conseille grandement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s